La saison 2019 débutera par les Courses au Soleil avec:
* dimanche 3 février: le Grand Prix de Perpignan.
* samedi 9 février: Perpignan - Saint Féliu d'Avall.
Les COURSES au SOLEIL 2018, ont vu le Grand Prix de Perpignan remporté par Simon Boutonnet (V.C. Rodez) au sprint, devançant Rémi Gipoulou (C4 Haut Agenais) et Jean Luc Chavanon (Team Vercors). Ensuite Perpignan - Collioure Consolation, a été gagné en solitaire par Hugo Drechou (Calvisson) devançant Geoffrey Lucat (Velosophe) et Alex Molin Pradel (V.C. Rodez).


La Pollestrenca Vélo 2019 se déroulera sur un circuit de 7,7 km, le dimanche 10 mars autour de Pollestres. Francis Roger (CC Le Boulou) l'a emporté en 2018,devançant Stéphane Michaut (Tix Bikes) et Boris Tobien (V.S. Narbonnais).

La Gentlemen 2018 s'est déroulée à Montner le dimanche 26 août.
Emmanuel Daffos et Brice Hacquart (Déjantés 65 - Aquasport Saint Cyprien) ont devancé Morgan Verdel - Ludovic Le Magourou (Béziers Méditerranée C.) et Ludovic Sarrou - Nicolas Goux (Béziers Méditerranée C.). En chrono individuel Oscar Cabanas (MVK25* A.C. Andorra) précédait Brice Hacquart (Aquasport Saint Cyprien) et Theo Hoez (Englefonraine). L'épreuve sera reconduite en 2019.



Força-Réal 2018 est revenu sur le circuit long de 67,8 km à l'Andorran Samuel Ponce, qui a devancé son compatriote Miquel Martinez et le Catalan du sud Daniel Reyes.
Dans le circuit court de 45 km, Pierre Picaud (VTT Club de Thuir) a devancé Arthur Torrent (C.C. Rivesaltes) et le Catalan du sud Carlos Solis.


La 2ème Ronde du Lac, s'est déroulée le lundi de Pentecôte 5 juin 2017, de Caramany à Trilla.
Josep Codinach s'est imposé à Nicolas Courtadon, Jérémy Letué, Josep Quintana Plana, Mikaël Devilliers, Mickaël Barboteu, Alain Gadenne, Olivier Quintana, Georges Gonzalez, Benjamin Quintana...
Dans une ambiance de fête, marché artisanal, animations diverses et banda... les 24 participants ont eu droit à une aubade méritée.
Il n'y aura pas de 3ème édition en 2018.



Une nouvelle édition de la Gentlemen d'Automne se déroulera à Montner le dimanche 26 août.

Vous pouvez communiquer avec nous:
par courrier à: ROUSSILLON ANIMATIONS, (ou Vélo MILLAS), 36 Avenue des Albères, 66170 MILLAS.
Tel: 04.68.57.22.80
Mail: soubielle.cl@orange.fr et
claude.velo66@gmail.com


À quoi ça sert de courir, si on est sur un mauvais chemin ?





     

Samedi 10 février de Perpignan vers la Méditerranée.
20/10/2017

À sa manière, Hugo Drechou, signe un beau doublé dans Perpignan - Collioure



Il fait très froid lorsque la centaine de courageux s’aligne sur la ligne de départ, face à la brasserie de la gare, car la température est basse et le vent du nord s’époumone en rafales. Aussi, quand Chantal Gombert l’élue du quartier les libère, on ne traîne pas. Les premiers kilomètres sont avalés au pas de charge, et la tramontane sculpte le peloton. Cela ne rebute point Dauzat (Toulouse), Holuigue (Donzère) et Armero (Carcassonne) qui dès le relai de Baho jouent aux éclaireurs. En file indienne, le peloton reprend du poil de la bête. Pas pour longtemps, car dès Pézilla, Noguera (Teyran) et le même Dauzat, déroulent le gros braquet, avec un avantage de vingt secondes.
Alors que Saint Féliu d’Avall se profile à l’horizon, Drechou accélère dans la côte qui depuis la rivière, mène au village. Dès la sortie, Drechou devance le duo Dauzat – Armero, suivi de l’amélien Sam Laidlow, et d’une dizaine de poursuivants, le reste s’effilochant à quelques secondes. À l’avant le corbérien Drechou fonce dans la plaine, sans trop se poser de questions. Immédiatement derrière lui, le triathlète Laidlow lui résiste de toutes ses forces, alors qu’en embuscade arrivent Cron (Blagnac), Ramon (Thuir), Lucat (Bellegarde), Poulenas (Fabrègues), Molin Pradel (Rodez), Dauzat (Toulouse), Albert et Solida (Béziers), Larue (Muriel les Béziers).
La course change de physionomie entre Montescot et Villeneuve de la Raho, là où se retrouve le vent de face qui n’a pas faibli. Laidlow rend les armes, laissant filer Drechou, qui résiste. De l’arrière un groupe se rapproche pour établir la jonction aux portes de Villeneuve. Là, à trente kilomètres de l’arrivée, Drechou caracole toujours en tête, suivi de vingt neuf hommes à un peu plus de la minute, le gros du peloton est déjà résigné. Drechou résiste jusqu’au bout et s’impose avec facilité, le visage peu marqué malgré des efforts intenses. Avec la manière, Hugo s’impose en solitaire dans une épreuve où il établit le doublé. La seconde place se joue dans la montée finale et Lucat qui habite aux portes de Genève, réussit à imposer sa puissance au ruthénois Molin Pradel et au thuirinois Ramon. Les rivesaltais Antoine et Vincent Guedon intègrent le top vingt.

Classement de Perpignan - Collioure, 70,5 km:
1 DRECHOU Hugo Calvisson VTT 1h42’20’’
2 LUCAT Geoffrey Velosophe & H.C.B. (01) à 1’06’’
3 MOLIN PRADEL Alex Vélo Club Rodez à 1’41’’
4 RAMON Jordi VTT Club de Thuir à 1’48’’
5 LAFFONT Guillaume U.S. Montauban à 1’55’’
6 SOLIVA Joan Béziers Méditerranée C. à 1’58’’
7 PEYTAVI Tristan Balma Olympique C. mt
8 POULENAS Fabien A.V.C. Fabrègues mt
9 GOUX Nicolas Béziers Méditerranée C. à 2’13’’
10 CHAVANON Jean Luc Team Vercors mt
11 LAIDLOW Sam Poissy Triathlon mt
12 LENAOUR Pierre V.C. Pompomes à 2’20’’
13 HOLUIGUE Antoine Team ATC 26 Donzère à 3’01’’
14 MARIN Julien A.V.C. Fabrègues A 3’25’’
15 PEREZ Fabrice V.S. Narbonnais mt
16 ROUQUET Régis A.S. Carcassonne mt
17 GUEDON Antoine C.C. Rivesaltes mt
18 CRON Olivier G.S.C. Blagnac V.S.31 mt
19 GUEDON Vincent C.C. Rivesaltes à 3’39’’
20 QUINTANA PLANA Josep Linbikes Lefa Team à 3’42’’
21 DIAZ Alexandre Vélo Club Fabrègues mt
22 PEYTAVI Bastien Toulouse Triathlon M. à 3’49’’
23 DELDOSSI Andréa Tolosa C.T. mt
24 VALETTE Mathieu ASPH Montpellier mt
25 DAUZAT David Toulouse à 4’08’’
26 ALBERT Luc Béziers Méditerranée C. à 4’55’’
27 SCICOLONE Anthony Toulouse à 5’
28 BAZIRIES Romain A.S. Triathlon Catalan à 6’14’’
29 BLANC Vincent Teyran Bike 34 mt
30 GERAY Clément Vélo Sprint Narbonnais à 6’22’’
31 PERICON MORA Axel C.C. Rivesaltes à 6’28’’
32 MONTI Walter A.C.C. Clapiers mt
33 BONZOM Christophe Team Montagnac A.C. mt
34 QUINTANA Benjamin C.C. Le Boulou mt
35 RULIER Sébastien V.S. Narbonnais à 6’41’’
36 LE MELLÉDO Valentin A.S. Triathlon Catalan à 6’47’’
37 BERNIER Laurent A.C. Clapiers mt
38 LUCAT Steeve V.C. Bellegarde (01) à 6’57’’
39 PARERA RABASSA Alex R.C. Muntbikes mt
40 MARIBAUD Gaudéric VTT Club de Thuir à 7’14’’
41 DEVILLIERS Mickaël C.C. Le Boulou mt
42 GADENNE Alain C.C. Le Boulou à 7’36’’
43 CHEVREUIL Mathieu Fleury Mediterranée T. à 7’46’’
44 GONZALEZ RODRIGUEZ Diego R.C. Muntbikes à 8’07’’
45 NOGUERA Camille Teyran Bike 34 à 8’24’’
46 SANZ Eric U.S. Créteil à 8’38’’
47 CRÉTÉ Bastien Toulouse Triathlon M. mt
48 HACQUART Brice Aquasport St Cyprien à 8’59’’
49 OYARSABAL Jean Philippe A.S. Carcassonne mt
50 LEBOT Cenzino Montpellier Triathlon à 11’40’’
51 LARUE Yohan Muriel les Béziers à 11’44’’
52 LOPEZ Benjamin Béziers Méditerranée C. mt
53 ARMERO Christophe A.S. Carcassonne à 13’17’’
54 COURTADON Nicolas C.C. Rivesaltes à 13’41’’
55 POLO Sergi Lefa Team C.C. à 13’46’’
56 VAN BOGERIJEN Mark ASPH Montpellier à 13’55’’
57 KAUFMANN Jason Teyran Bike 34 à 14’06’’
58 DORNIER Pierre C.C. Rivesaltes mt
59 ALMONACIL Sylvain S.C. Gretz Tournan (77) mt
60 GONZALVEZ Laurent C.C. Le Boulou à 14’31’’
61 VERGNET Robin V.S. Narbonnais à 14’43’’
62 ROUXEL Olivier V.S. Narbonnais à 15’05’’
63 BARBOTEU Mikaël C.C. Le Boulou à 15’32’’
64 CLADIU Nicolas Collioure mt
65 RIU Mathieu C.C. Rivesaltes à 16’47’’
66 DUCAUZE Bernard E.C. Ste Bazeille mt
67 GUEGAN Jean Noël Cyclo Club Bédarieux à 16’51’’
68 NOGUERA Jacques Teyran Bike 34 mt
69 ROQUES Yves Team Montagnac A.C. à 17’24’’
70 GUANTER Yan Les Angles Triathlon à 18’17’’
71 JANO Florian Vélo Club Saleilles à 20’04’’
72 VINET Nicolas V.C.A. du Bourget à 20’52’’
73 CARBONNET Mathieu Pollestres à 20’58’’
74 BIOSCA Wilfried Canohès A.C. 66 mt
75 BOURINET Guy Saint Cyprien à 21’39’’
76 HERRERA Didier Canohès A.C. 66 à 21’54’’
77 HACQUART Johane Vélo Club Saleilles à 22’17’’
78 VINET Stéphane Vélo Club Saleilles mt
79 MASSA Léo Annecy à 22’50’’
80 FOURNIER Alain Béziers Méditerranée C. à 23’59’’
81 SEREE DE ROCH Nicolas Perpignan à 30’31’’
82 PONS Laurent Vélo Club de Mauguio à 32’34’’
83 CALDERON ARENAS Yordi Juan R.C. Muntbikes à 32’52’’
84 MAITREL Franck A.S. Triathlon Catalan à 36’47’’
85 KAUFMANN Axel Teyran Bike 34 à 38’07’’
86 HARASZTI Daniel Perpignan à 39’02’’
87 DURAND Océane M.C. Pradéens à 45’25’’
88 DURAND Stéphane M.C. Pradéens mt
89 FERREIRA Paul Neutre Hérault mt
90 DEMARTELAERE Jean Marc A.S. Leme 64 à 47’17’’
115 inscrits, 97 partants.



Portrait du vainqueur Hugo Drechou (VTT Calvisson)
:
Après son succès de 2016, Hugo Drechou vient de signer le doublé dans Perpignan – Collioure, et ce succès redonne des couleurs à son visage. C’est que le Corbérien en a bavé depuis. Il s’en explique : « Depuis deux ans, je subis les problèmes. J’avais bien débuté 2016, gagnant en février à Collioure, et deux mois après je subis une mononucléose. À présent, je ne suis pas encore revenu. Cet hiver, j’ai fait les choses différemment par rapport à mes habitudes. Pour l’instant mon niveau est meilleur à celui de 2016 et 2017. Cela me permet de me projeter sur mon avenir, espérant réintégrer le top dix mondial en XCO (c’est du VTT) ». La course d’hier, il l’avait mûrie dans sa tête : « Avec le vent de face j’ai essayé de partir, pas forcément tout seul, mais ça ne l’a pas fait. J’ai accéléré plus loin dans la bosse de Saint Féliu, et je me suis aperçu qu’à l’arrière ça hésitait. Je suis revenu sur les deux éclaireurs à l’avant, les ai rejoints, puis lâchés. Et comme ils ne rentraient pas, j’ai hésité durant une minute, puis suis parti sans plus me poser de questions. Plus loin avant Villeneuve, face au vent, ça a été dur. J’ai concentré tous mes efforts là, car je savais que si je tenais j’irai au bout. Je suis satisfait de ce succès qui conforte mon moral. Je reviendrai, pour Força-Réal peut-être ».

Avec Geoffrey Lucat le second:
Geoffrey Lucat (Velosophe) habite à quelques pas de Genève. Il est venu passer trois jours à Perpignan, afin de participer avec son frère, à ce début de saison, dans le but de prendre place au sein du classement des cyclosportives de Velo101. L’an passé ce tuyauteur-soudeur a terminé premier de ce challenge, y remportant six épreuves dont la Vaujany, la Louis Pasteur, la Pierre Chany… À la question, pourquoi s’orienter vers les cyclosportives, une réponse rapide surgit : « Je ne voulais pas courir en Elites, car il faut y consacrer trop de temps. Et comme en plus je suis papa d’un môme d’un an, j’ai fait ce choix. Sur ce Perpignan – Collioure, Drechou a prouvé qu’il est costaud ! Sur le plat il est trop fort. Les montées me conviennent davantage… ».


Alex Molin Pradel (V.C. Rodez), troisième:
Le Ruthénois Alex Molin Pradel est satisfait de son week-end avec des tests à l’effort vendredi à Toulouse et, une 3ème place sur les hauteurs de Collioure. Il était déjà venu l’an passé pour terminer 10ème de Perpignan – Saint Hippolyte, et le Roussillon lui avait plu. Samedi, lorsque Drechou caracole en tête, il tente bien de sortir, tient quelques kilomètres pour se faire reprendre. Il raconte son final : « J’attendais les huit derniers kilomètres, là où débute la montée, prenant garde de ne pas trop rouler et profiter au maximum de l’abri. Je n’ai pas vu le second partir, mais quand Ramon a attaqué, j’étais proche. Il lâche à 300 mètres de la ligne et je fais trois ». Sa préparation est similaire à celle de Boutonnet, le vainqueur du G.P. de Perpignan. Et, comme lui, cet espoir de première année souhaite participer à quelques courses par étapes pour s’aguerrir.



Jordi Ramon (VTT Club de Thuir) quatrième
:
Pour sa première année chez les espoirs, Jordi Ramon du VTT Club de Thuir, réussit bien son entrée dans le bain. Huitième à Perpignan le week-end précédent, le voilà quatrième à Collioure. Une place d’honneur qu’il est allé cueillir à la pédale. Il raconte : « Avec le vent de face, je craque à la sortie de Villeneuve, puis réussit à rentrer vers Argelès. Ensuite, je craque à nouveau à hauteur du Racou, mais revient en haut de Collioure, où je retrouve de bonnes sensations. Derrière Drechou je m’extirpe d’un groupe de trois à hauteur de la flamme rouge, et je lâche dans les derniers mètres ». Cet automne le Thuirinois a connu des problèmes de dos, qui l’ont contraints à consulter un kiné et à pratiquer la natation. Son foncier n’a débuté qu’en janvier. Mais il en faut davantage pour altérer son moral, d’autant qu’il s’est fixé de pratiquer à fond le VTT, avec à la clé une présence active sur les coupes du monde Enduro.



Portrait du triathlète Sam Laidlow, 11ème
:
Parmi les triathlètes du peloton Sam Laidlow, Catalan d’Amélie les Bains, termine premier triathlète et 11ème de l’épreuve. Samedi il a déployé une débauche d’efforts, dans cette course qui pour lui était un entraînement où la consigne de son coach était de « tout donner ». Le vélo a toujours été son point fort en triathlon et pourtant ce Perpignan – Collioure était la première course cycliste de sa vie. Il raconte : « Après Thuir nous formions un groupe de cinq, et comme ça rechignait j’y suis allé tout seul. Je résistais à Drechou, sans savoir qu’il était devant moi. Je pensais être le premier et je roulais sans compter. Lorsqu’à Villeneuve où le vent m’a ramené à la raison. Rattrapé par un peloton, j’ai continué à prendre des relais, car je suis habitué en Tri, à effectuer des efforts solitaires. Peu avant Collioure, j’étais avec Lucat, et étais persuadé de terminer premier ou deuxième. Comme je n’avais pas regardé le profil du final, un peu de désillusion s’est emparée de moi, voyant les uns et les autres me passer… ».
Les parents Anglais de Sam sont venus s’installer en France, lorsqu’il avait trois ans, et organisaient des stages de Triathlon. Sa maman fut un temps présidente du Triathlon Catalan alors que son papa officiait en tant qu’entraîneur. Dès ses quinze ans, Poissy Triathlon contacte Sam, qui y voyant une bonne occasion y signe sa licence. Depuis il affirme son rôle au sein du groupe, où en bon nageur et bon cycliste, il permet à son club de poursuivre et maintenir son niveau. Actuellement ils sont champions de France (sur plusieurs manches), et champions d’Europe.


Récompenses
:
Outre les dix premiers du scratch qui avaient un panier confiserie LOR, et les 11ème, 12, 13, 14 et 15ème qui avaient une céramique Perpignan-Collioure 2018, ont été récompensés les trois premiers:
Hugo Drechou 1er (27 ans)
Geoffrey Lucat 2ème (28 ans)
Alex Molin Pradel 3ème (19 ans)
puis:
17/18 ans: Julien Marin 14ème, (18 ans)
30/39 ans: Guillaume Laffont 5ème, (33 ans)
40/49 ans: Fabrice Pérez 15ème, (44 ans)
50/59 ans: Jean Luc Chavanon 10ème, (54 ans)
60/64 ans: Bernard Ducauze 66ème, (64 ans)
65/69 ans: Alain Gadenne 42ème, (68 ans)
70 ans et plus: Jean Marc Demartelaere 90ème, (70 ans)
Féminines: Océane Durand 87ème (19 ans) et Johane Hacquart 77ème (51 ans).






· Itinéraire - Horaire de Perpignan -Collioure.
· Profil du parcours
· Bulletin d'Inscription de Perpignan - Collioure
· Carte de Perpignan - Collioure
· Emplacement d'attente du BUS, pour retour sur Perpignan

Nº: 6808

Diseño Web - Programación | PHP